Accéder au contenu principal

Lettre de Lumbini

Bonjour à tous, 

Voici le dernier message de Claude Briot, sur la situation à Lumbini et les actions en cours.

Vous avez également quelques photos récentes dans "Galerie photos".

Merci à tous pour votre aide,

Antoine Muller





Lumbini après le tremblement de terre .


Le 25 avril 2015   à  11h56  la terre trembla à Lumbini … mais aussi  dans une grande partie du Népal  surtout dans les zones montagneuses . La population fut terrorisée ,les dégâts cependant furent minimes dans cette zone de plaines .Il n’en a pas été de même à Katmandou  et ce fut catastrophique dans les zones montagneuses  . A Katmandou  la tour Dharara-Bhimsen  s’effondra faisant quelques victimes  , des édifices anciens  qui faisaient  l’attraction touristique de la ville s’écroulèrent  également ..mais curieusement peu d’immeubles s’effondrèrent ., les rues moyenâgeuses du vieux Katmandou  restèrent en place . Dans les villages de montagnes, les désastres furent beaucoup plus conséquents , des villages entiers disparurent , les maisons s’effondrèrent ,des  glissements de terrains se produisirent ,  les victimes furent très nombreuses . Plus de 9.000 personnes décédèrent .
La peur saisit les populations et beaucoup quittèrent la capitale pour se réfugier dans les villages de la plaine où le séisme fut beaucoup moins violent . Ainsi un afflux de population arriva à Lumbini .
Avec le temps , les refugiés  quittèrent cette région  car il y était difficile d’y trouver du travail et surtout parce qu’un problème  politique sous jacent  pénalisa  toute cette zone frontalière .A la suite d’une nouvelle constitution adoptée par l’Assemblée Népalaise , la minorité des Madhesis  ( peuplade qui vit à la limite de la frontière indienne) fit connaître son mécontentement en bloquant les routes . A cela s’ajouta un différend avec le puissant voisin indien qui priva  le Népal d’approvisionnement et notamment de carburant .
Aujourd’hui  , la situation est toujours conflictuelle ce qui pénalise beaucoup les activités économiques de toute cette région .Tout ce qui touche de près ou de loin l’activité touristique est moribond  , le commerce dans son ensemble périclite , l’argent ne circule plus .  Actuellement les paysans ont beaucoup de difficultés à écouler leurs productions . Les prix des légumes au marché ont doublé et l’on ne sait quand tout  cela prendra fin .

Au dispensaire de Lumbini , la crise est aussi présente . Notre personnel médical , qui dans sa majorité vit à Butwāl ..une ville distante de plus de 40 kilomètres , éprouve des difficultés pour venir chaque matin  , les bus locaux ne circulant plus . Il en est de même pour les patients qui auparavant venaient en bus des villages voisins , et qui sont contraints de venir à pied ou en vélo , 5 , 10 , 15  kilomètres aller …quand on est malade cela n’est pas évident . Certains , plus aisés , peuvent venir sur une moto .Nous avons même remarqué que la petite contribution que nous demandions pour une consultation  ( 20 roupies) posait problème .Bien entendu l’achat de médicaments est problématique et dans la majorité des cas nous  sommes dans la nécessité de les fournir .

Malgré cela , le dispensaire fonctionne . Ce qui surprend , d’abord , c’est la propreté …avant il y avait toujours des déchets de-ci de-là ..actuellement la cour est nettoyée chaque matin , les sols sont désinfectés ,un vrai changement pour ceux qui ont connu le dispensaire auparavant .
Un auvent  a été construit pour permettre aux patients d’attendre dans des conditions décentes
Le Docteur Mallick prodigue toujours ses soins aux patients souffrant de douleurs , de paralysies diverses  , avec ses petites aiguilles ..techniques qui a le grand avantage  d’etre peu onéreuse . 
Deux jeunes médecins népalais  ( Dr Satish et Dr Chaudary ) se chargent des pathologies plus aigues en pratiquant une médecine plus occidentale , une infirmière va tous les matins  dans un village pour prodiguer quelques conseils aux femmes enceintes .
On remarque une vraie amélioration , lente  certes , mais pérenne .

Au cours de mon séjour , on profite  avec les infirmières et les médecins de revoir notre accueil des patients  et de le rendre plus efficace .Prise en charge du patient , constantes pour les nouveaux malades (grâce  au petit matériel fourni ) tension , pouls , température , ,oxygène pulmonaire  sont mesurés pour chaque arrivant .
Le patient présentant des constantes anormales est immédiatement pris en charge par un de nos jeunes confrères … bref le dispensaire se médicalise peu à peu .

Pour la prise en charge des femmes enceintes , nous avons fourni des Doppler pour les bruits fœtaux cardiaques . Une gynécologiste , Dr Muriel Martineau ,est actuellement  la pour mettre en place des protocoles .et bien sur faire des consultations de gyneco .
Nous nous apercevons  qu’il devient de plus en plus indispensable d’acheter pour ce dispensaire un ECHOGRAPHE qui servira  pour la prévention maternelle mais aussi pour les diagnostics  médicaux . Les problèmes politiques actuels ont mis en lumière la nécessité d’avoir des diagnostics  précis pour envisager à juste escient  les hospitalisations dans les hôpitaux distants de plus de 40 kilomètres .
Nous essayons depuis un certain temps de trouver un appareil en France  , mais cela s’avère impossible ..La solution est donc d’en acheter un à Katmandou . Le prix  d’un appareil de qualité moyenne est de l’ordre de  3750 €.. Nous lançons un appel …faites circuler notre demande  …Merci .

Activités en cours :
Consultations  prénatales et consultations gynécologiques par le Dr Martineau
Fin Novembre nous réaliserons  une étude sur l’eau avec analyse bactériologique des pompes  associée à des séances éducatives dans les écoles en collaboration avec des étudiants de Dijon.

Pour nous aider à acheter rapidement l’echographe , envoyez vos dons à Asso Lumbini  rue des Fossés Charpey 26300   ou  CIC  BP 1019  Valence  compte Lumbini 00037105501
MERCI .


Claude Briot
Novembre 2015, LUMBINI, NEPAL

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre de Lumbini #7

C’est toujours agréable de retourner à Lumbini , une occasion pour voir comment évolue le dispensaire , Cela fait plus de 7 ans que nous apportons  avec l’association Lumbini France  un soutien médical à ce dispensaire du Népal .
Et année après année, on s’aperçoit des améliorations  , une rigueur dans la prise en charge des patients : un carnet de santé , une mesure systématique de la Tension , du poids , de la température –quand cela s’impose- un interrogatoire fait par les infirmières  , des conseils donnés pour les enfants et les nourrissons … une hygiène  réelle , bref une meilleure prise en charge. Nos deux jeunes médecins –dont l’un ,Docteur Satish est avec nous depuis 5 ans  - ont su pratiquer une médecine de qualité et on  remarque  de plus en plus de patients diabétiques , hypertendus , cardiaques . qui avant notre présence ne se soignaient point car aller à l’hopital de Bairhawa à plus de 23 kilometres est difficile d’accès   et il faut payer le transport .plus les frais mé…

Compte-rendu par la bénévole Claire Giraudeau

Bonjour,

Vous trouverez dans l'onglet "Compte-rendus des bénévoles" le compte-rendu de Claire Giraudeau, qui est intervenue à Lumbini en août dernier.

Nous nous excusons pour cette parution un peu tardive et nous la remercions encore pour son intervention.






Compte-rendu par la bénévole Muriel Martineau

Bonjour,

Nous remercions Muriel Martineau, Gynécologue, pour son intervention au centre IBS de Lumbini.

Vous trouverez dans l'onglet "rapport de mission" un compte rendu extrêmement précis et détaillé.

Nous remercions nos donateurs pour les dons que nous continuons de recevoir.

Le Président de l'association